Résoudre les problèmes liés au service de migration de données

Lorsque vous utilisez le service de migration de données, vous pouvez rencontrer deux types de problèmes : ceux-ci peuvent être bloquants ou non bloquants.

Problèmes bloquants

Les problèmes bloquants empêchent la migration des comptes utilisateur. Ils se produisent généralement si vous saisissez un nom d'utilisateur ou un mot de passe incorrect lorsque vous configurez des migrations à partir d'environnements IMAP. Vous pouvez aussi les rencontrer si votre compte administrateur Microsoft® ne dispose pas de certains droits.

Problèmes non bloquants

Les problèmes non bloquants empêchent la migration de certains messages. Vous pouvez rencontrer des erreurs au niveau du message (lorsque la migration d'un seul message n'a pas été effectuée correctement) ou des erreurs au niveau du dossier (lorsque la migration d'un dossier n'a pas été effectuée).

Résoudre les problèmes de blocage

Migration à partir d'un environnement Exchange Web Services (Exchange 2007 et versions ultérieures)

Si vous rencontrez des problèmes lors de la migration à partir d'un environnement EWS (Microsoft Exchange Web Services), vérifiez les points suivants :

  1. EWS : sélectionnez l'option Synchronisation, notification, disponibilité et réponses automatiques de l'analyseur de connectivité à distance Microsoft pour vérifier que les serveurs atteignent et reconnaissent bien EWS via la découverte automatique.
  2. Les journaux indiquent que le service de migration de données peut communiquer avec Exchange : vérifiez les journaux IIS (Internet Information Services) du serveur Exchange pour déterminer si vous recevez l'appel SyncFolderItems avec le code de réponse 200.
  3. Accès conditionnel à Active Directory : vérifiez si vous utilisez des règles d'accès conditionnel dans Active Directory. Le cas échéant, désactivez les règles, puis essayez de relancer la migration. Pour en savoir plus, consultez le lien Microsoft Qu’est-ce que l’accès conditionnel ?
  4. Usurpation d'identité : accédez aux liens Microsoft ci-dessous pour vérifier les informations concernant l'usurpation d'identité.
  5. Certificats TLS : vérifiez que vos certificats TLS sont signés et valides. Pour en savoir plus, consultez Configurer votre certificat TLS.
  6. Compte utilisateur Exchange : vérifiez que le compte utilisateur Exchange est un compte valide et que la boîte aux lettres est activée. Vérifiez également que la boîte aux lettres Exchange n'est pas corrompue.
  7. ID client de migration : vérifiez que l'ID client suivant apparaît dans la liste des clients ayant accès aux API de messagerie et de migration.

    955661971872-ie97v0ns6ndb19rbr9nlpkahpmfk9ugf.apps.googleusercontent.com

    Pour vérifier l'ID client, procédez comme suit :

    1. Connectez-vous à la Console d'administration Google.

      Connectez-vous avec votre compte administrateur (ne se terminant pas par "@gmail.com").

    2. Dans le tableau de bord de la console d'administration, cliquez sur Sécurité puis Paramètres avancés.
    3. Sous Authentification, cliquez sur Gérer l'accès au client API.

      Vous devriez voir l'ID client répertorié sous Clients API autorisés.

    Si l'ID client n'apparaît pas, procédez comme suit :

    1. Dans le champ Nom du client, copiez et collez l'ID client ci-dessus.
    2. Dans la zone Un ou plusieurs champs d'application d'API, copiez et collez les champs d'application suivants (séparés par une virgule) : https://mail.google.com/, https://www.googleapis.com/auth/email.migration, https://www.googleapis.com/auth/gmail.insert, https://www.googleapis.com/auth/gmail.labels.
    3. Cliquez sur Autoriser.
    4. À côté de l'ID client saisi, vérifiez que tous les champs d'application comportent bien une description.
  8. Le bon service Google : vérifiez que vous avez activé le service Google cible (Gmail, Contacts ou Agenda). Pour en savoir plus, consultez Activer ou désactiver des services pour les utilisateurs G Suite.
  9. Le super-administrateur : vérifiez que le domaine G Suite dispose d'un super-administrateur.
  10. Votre serveur reçoit des connexions à partir des serveurs de messagerie G Suite : pour plus d'informations, consultez Plages d'adresses IP utilisées par Google.
Effectuer une migration depuis IMAP, Gmail ou un compte G Suite

Les problèmes bloquants lors de la migration depuis un serveur IMAP, Gmail ou un compte G Suite peuvent indiquer la présence d'un obstacle pour accéder à la boîte aux lettres. Essayez d'y accéder avec un client de messagerie IMAP tel que Thunderbird®, Apple® Mail ou Microsoft Outlook®. Vous vous assurerez ainsi que la boîte aux lettres dispose d'un accès IMAP, et que votre nom d'utilisateur et votre mot de passe sont corrects.

Si les problèmes persistent, vérifiez les éléments suivants :

  1. ID client de migration : vérifiez que l'ID client ci-dessous apparaît dans la liste des clients ayant accès aux API de messagerie et de migration.

    955661971872-ie97v0ns6ndb19rbr9nlpkahpmfk9ugf.apps.googleusercontent.com

    Pour vérifier l'ID client, procédez comme suit :

    1. Connectez-vous à la Console d'administration Google.

      Connectez-vous avec votre compte administrateur (ne se terminant pas par "@gmail.com").

    2. Dans le tableau de bord de la console d'administration, cliquez sur Sécurité puis Paramètres avancés.
    3. Sous Authentification, cliquez sur Gérer l'accès au client API.

      Vous devriez voir l'ID client répertorié sous Clients API autorisés.

    Si l'ID client n'apparaît pas, procédez comme suit :

    1. Dans le champ Nom du client, copiez et collez l'ID client ci-dessus.
    2. Dans la zone Un ou plusieurs champs d'application d'API, copiez et collez les champs d'application suivants (séparés par une virgule) : https://mail.google.com/, https://www.googleapis.com/auth/email.migration, https://www.googleapis.com/auth/gmail.insert, https://www.googleapis.com/auth/gmail.labels.
    3. Cliquez sur Autoriser.
    4. À côté de l'ID client saisi, vérifiez que tous les champs d'application comportent bien une description.
  2. Le bon service Google : vérifiez que vous avez activé le service Google cible (Gmail, Contacts ou Agenda). Pour en savoir plus, consultez Activer ou désactiver des services pour les utilisateurs G Suite.
  3. Le super-administrateur : vérifiez que le domaine G Suite dispose d'un super-administrateur.
  4. Votre serveur reçoit des connexions à partir des serveurs de messagerie G Suite : pour plus d'informations, consultez Plages d'adresses IP utilisées par Google.

Résoudre les problèmes non bloquants

Si des problèmes non bloquants ou des erreurs surviennent, demandez un rapport sur la migration de domaine et un rapport sur les erreurs. Pour en savoir plus sur les rapports de migration, consultez Surveiller un déplacement de données. Essayez ensuite de résoudre les problèmes non bloquants.

Corriger les problèmes de messages manquants

Étape 1 : Vérifiez votre configuration

Si vous rencontrez un problème bloquant, vérifiez que vous avez effectué toutes les étapes pour configurer votre ancien environnement et réessayez d'effectuer la migration. Si le problème persiste, essayez ensuite de résoudre les problèmes bloquants.

Étape 2 : Vérifiez l'en-tête de l'e-mail

Si vous constatez que certains messages disparaissent après la migration, effectuez la recherche suivante pour vérifier qu'ils n'ont pas été associés à un autre libellé :

  1. Récupérez l'en-tête message-id du message concerné dans l'ancien compte.
  2. Recherchez ce même en-tête dans le nouveau compte G Suite à l'aide de l'opérateur de recherche Gmail rfc822msgid:. Pour plus d'informations, consultez l'article Opérateurs de recherche compatibles avec Gmail.

Étape 3 : Vérifications supplémentaires

Si vous ne parvenez pas à retrouver l'e-mail, procédez aux vérifications suivantes :

Résoudre les problèmes liés aux dossiers de messagerie manquants

Si un dossier de messagerie est manquant après une migration, contactez votre ancien fournisseur de service de messagerie pour tenter de résoudre le problème.

Si le problème ne peut pas être résolu, vous pouvez supprimer le dossier et effectuer à nouveau la migration. Cependant, tous les e-mails contenus dans le dossier seront également supprimés.

Articles associés

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?