Définir des règles de filtrage basique du contenu des e-mails

 

Pour des instructions et consignes concernant des questions légales, de sécurité et de conformité, consultez les mentions légales et conformité Google Workspace.

En tant qu'administrateur, vous pouvez définir des règles pour déterminer si les messages contenant certains mots (des obscénités, par exemple) doivent être rejetés, mis en quarantaine ou distribués après modification. Ce type de filtrage basique du contenu des e-mails porte sur ce que l'on appelle le contenu répréhensible.

Créez des règles pour gérer les messages répondant à certaines conditions. Ces conditions peuvent être définies en fonction du type de fichier, de son nom ou de la taille du message.

Actions de conformité

Vous pouvez effectuer les actions suivantes sur les messages comportant des pièces jointes :

  • Rejeter le message
  • Mettre le message en quarantaine et la pièce jointe en examen
  • Modifier la livraison du message et de la pièce jointe

Vous pouvez également définir une règle visant à détecter les pièces jointes chiffrées. La détection des pièces jointes chiffrées est utile si vous envoyez des copies non chiffrées des pièces jointes à un serveur d'archive.

Analyse des pièces jointes

Gmail peut détecter le type des fichiers standards et personnalisés. Ainsi, même si des expéditeurs malveillants renomment l'extension du fichier, Gmail peut tout de même en détecter le type.

Gmail analyse le nom des fichiers figurant dans les archives, y compris dans les archives chiffrées, ou les archives imbriquées mais non chiffrées.

Important : Gmail ne peut pas effectuer les actions suivantes :

  • Analyser les archives imbriquées dans les archives chiffrées
  • Ouvrir ou inspecter les pièces jointes s'il s'agit de fichiers ou d'archives protégés par un mot de passe
  • Ouvrir ou inspecter les fichiers ZIP protégés par un mot de passe (Gmail peut les inspecter s'ils ne sont pas protégés par un mot de passe)

Application des paramètres

À moins d'avoir été modifiée dans la section "Options", chaque règle s'applique à l'ensemble des utilisateurs d'une unité organisationnelle. Les utilisateurs des organisations enfants héritent des règles que vous avez définies pour l'organisation parente. Les règles héritées peuvent être désactivées dans les organisations enfants, empêchant ainsi la règle désactivée de s'appliquer à l'organisation enfant, ainsi qu'à ses petits-enfants. Vous pouvez également ajouter plusieurs règles à chaque organisation.

Les configurations comportant de nombreuses règles peuvent influencer le comportement des messages et la manière de mettre en œuvre les règles, y compris lorsqu'il faut déterminer la priorité des règles et des configurations.

Des problèmes de conflits peuvent survenir entre les règles. Par exemple, un message doit-il être rejeté ou distribué deux fois ? La manière dont il est traité dépend des conditions que vous avez définies et de l'ordre de priorité des règles. En savoir plus sur l'influence de paramètres multiples sur le comportement des messages

Renforcer la sécurité des messages avec S/MIME hébergé

Vous pouvez renforcer la sécurité des messages à l'aide du protocole S/MIME. Par exemple, configurez une règle exigeant un chiffrement S/MIME pour les messages sortants. Pour obtenir un aperçu, consultez Renforcer la sécurité des messages avec S/MIME hébergé.

Éditions compatibles avec cette fonctionnalité : Enterprise, Education Fundamentals, Education Standard, Teaching and Learning Upgrade et Education PlusComparer votre édition

Définir une règle de conformité des pièces jointes

Étape préliminaire : Accédez aux paramètres de conformité de Gmail dans la console d'administration

  1. Connectez-vous à la Console d'administration Google.

    Connectez-vous avec votre compte administrateur (ne se terminant pas par "@gmail.com").

  2. Sur la page d'accueil de la console d'administration, accédez à ApplicationspuisGoogle WorkspacepuisGmailpuisConformité.

    Remarque : Vous pouvez trouver ce paramètre dans ApplicationspuisGoogle WorkspacepuisGmailpuis Paramètres avancés.

  3. Faites défiler la page jusqu'au paramètre Conformité des pièces jointes, placez le curseur dessus, puis cliquez sur Configurer. Si le paramètre est déjà configuré, cliquez sur Modifier ou En ajouter un autre.

  4. Pour chaque nouveau paramètre, saisissez une description unique.

Passez à l'étape suivante pour configurer le paramètre.

Étape 1 : Définissez les e-mails concernés

La règle définie peut s'appliquer aux messages entrants, sortants ou internes. Les expéditeurs et les destinataires des messages internes appartiennent aux domaines et aux sous-domaines associés à votre organisation. Les sous-domaines sont considérés comme internes, même s'ils appartiennent à un autre compte de domaine Google Workspace.
  1. Cochez les cases à côté des messages auxquels vous souhaitez appliquer la règle.

  2. Passez à l'étape suivante pour continuer.

Étape 2 : Ajoutez des expressions pour définir les éléments recherchés

Vous pouvez ajouter jusqu'à 10 expressions, chacune devant être ajoutée et enregistrée individuellement.

  1. Dans la liste, indiquez si toutes les conditions doivent être remplies pour déclencher l'action, ou si une seule suffit. Par exemple, si vous sélectionnez Si l'UN des éléments suivants correspond au message, toute condition correspondante peut déclencher l'action applicable au message.

  2. Cliquez sur Ajouter.

  3. Dans la liste, choisissez les éléments à spécifier pour l'expression :

    • Type de fichier : sélectionnez les types de pièces jointes à inclure. Vous pouvez également saisir un type de fichier personnalisé.

      Remarque : Pour votre sécurité, les types de fichiers considérés comme exécutables sont automatiquement rejetés. Pour obtenir la liste complète des extensions, consultez Types de fichiers et extensions acceptés dans les expressions.

    • Nom du fichier : saisissez un nom de pièce jointe. Toute partie d'un nom de fichier joint est considérée comme une correspondance, que ce soit en majuscules ou en minuscules.

    • Taille du message : saisissez la taille maximale des messages. La taille est exprimée en mégaoctets et correspond au corps du message ainsi que toutes ses pièces jointes. La limite de taille s'applique à la taille brute du message entier, qui peut dépasser la taille native du message et des pièces jointes, en raison de la surcharge d'encodage, de 33 % maximum.

  4. Cliquez sur Enregistrer. Vous devrez peut-être faire défiler la page pour voir cette option.

  5. Passez à l'étape suivante pour continuer.

Étape 3 : Spécifiez l'action en cas de correspondance des expressions

  1. Indiquez si vous souhaitez modifier, rejeter ou mettre en quarantaine les messages qui répondent aux conditions définies (voir détails ci-dessous).

  2. Configurez les options relatives aux actions choisies.

  3. (Facultatif) Cliquez sur Afficher les options si vous souhaitez configurer d'autres options pour limiter l'application de ce paramètre. Pour en savoir plus, consultez Configurer des paramètres supplémentaires ci-dessous.

  4. Passez à l'étape Enregistrer la configuration.

Rejeter le message

Le message est rejeté avant qu'il n'atteigne son destinataire. Vous pouvez personnaliser le texte de l'avis de rejet.

Aucune autre règle de routage ou de conformité n'est appliquée aux messages correspondants. Le message est simplement rejeté.

Remarque : Gmail ajoute automatiquement un code de rejet SMTP tel que 550 5.7.1. Ce code est obligatoire dans le cadre de la norme de messagerie SMTP. Vous ne pouvez donc pas le supprimer.

Mettre le message en quarantaine

Envoie le message dans une zone de quarantaine administrative où vous pouvez l'examiner avant de décider de l'envoyer ou de le rejeter. Elle n'est disponible que pour les comptes de type Utilisateurs. Reportez-vous à la section "Types de comptes concernés" ci-dessous.

Pour informer vos utilisateurs lorsque leurs messages envoyés sont mis en quarantaine, cochez la case Notifier

Modifier le message

Cette option vous permet d'ajouter des en-têtes aux messages, de supprimer les pièces jointes, de changer le destinataire de l'enveloppe associé, d'ajouter d'autres destinataires (routages supplémentaires ou secondaires) et de modifier le routage.

Remarque : Nous vous recommandons de réserver les paramètres de routage aux utilisations spécifiques auxquelles ils sont destinés. Utilisez un paramètre de conformité des pièces jointes pour les utilisations liées aux pièces jointes. Réservez les paramètres de routage aux utilisations liées au routage en général, telles que la double distribution. Pour en savoir plus sur le routage des e-mails, et pour découvrir notamment des cas d'utilisation et des exemples, consultez cet article.

Contrôles

Ajouter l'en-tête X-Gm-Original-To

Cochez cette case pour ajouter une balise d'en-tête en cas de modification du destinataire. De cette façon, le serveur en aval connaît le destinataire d'origine de l'enveloppe. Voici un exemple du format d'une balise d'en-tête : X-Gm-Original-To: jjsmith@solarmora.com

Les en-têtes sont utiles si vous routez une copie du message vers un autre destinataire. Dans ce cas, l'adresse de destination est modifiée, mais le nouveau destinataire peut tout de même connaître l'adresse du destinataire d'origine de l'enveloppe. Il lui suffit pour cela de consulter l'en-tête X-Gm-Original-To du message.

Ajouter les en-têtes X-Gm-Spam et X-Gm-Phishy

Les messages Gmail sont automatiquement filtrés contre le spam et l'hameçonnage. Cochez l'option Ajouter les en-têtes X-Gm-Spam et X-Gm-Phishy. Vous verrez alors si le message a été identifié comme spam ou tentative d'hameçonnage. Ces informations peuvent, par exemple, permettre à l'administrateur d'un serveur en aval de définir des règles de traitement différentes de celles applicables aux autres e-mails.

  • X-Gm-Spam: 0 indique que le message n'est pas un spam.
  • X-Gm-Spam: 1 indique que le message est un spam.
  • X-Gm-Phishy: 0 indique que le message n'est pas une tentative d'hameçonnage.
  • X-Gm-Phishy: 1 indique que le message est une tentative d'hameçonnage.

Tout message identifié comme tentative d'hameçonnage l'est également en tant que spam.

Si vous ajoutez les en-têtes X-Gm-Spam et X-Gm-Phishy à vos messages, pensez à leur utilisation future. Généralement, un message réacheminé n'est plus classé comme spam quand il atteint sa destination, car les éléments qu'il contient, comme l'adresse IP d'envoi, ont changé.

Si vos messages sont réacheminés vers votre serveur en aval, configurez des règles sur ce serveur pour lire ces en-têtes et empêcher que les messages avec des balises X-Gm-Spam: 1 ou X-Gm-Phishy: 1 soient distribués dans les boîtes de réception des utilisateurs.

Si vos messages sont réacheminés vers Google, créez un paramètre de passerelle entrante pour marquer les messages balisés comme spam, ou un paramètre "Conformité du contenu" afin de les envoyer en zone de quarantaine administrative pour qu'ils y soient examinés.

Remarque : La valeur d'en-tête s'applique uniquement aux types de comptes "Utilisateurs" et "Non reconnus/Collecteurs". S'il s'agit d'un compte de type "Groupes", les en-têtes X-Gm-Spam: 0 et X-Gm-Phishy: 0 sont toujours appliqués. Pour en savoir plus sur les différents types de compte, consultez la section "Types de comptes concernés" ci-dessous.

Ajouter des en-têtes personnalisés

Vous pouvez ajouter un ou plusieurs en-têtes personnalisés aux messages concernés par ce paramètre. Par exemple, vous pouvez ajouter un en-tête qui correspond à la description que vous avez saisie pour le paramètre. Cette description peut être utile pour analyser les raisons pour lesquelles un message a été routé d'une certaine manière ou une règle a été déclenchée.

Ajouter un texte personnalisé en objet

Vous pouvez ajouter une mention qui apparaîtra avant l'objet des messages concernés. Celle-ci s'affichera entre crochets. Par exemple, vous pouvez saisir "Confidentiel" dans ce champ pour identifier les e-mails contenant des informations sensibles. Si un message déclenche cette règle et que son objet est "Rapport mensuel", les destinataires pourront lire l'objet suivant : [Confidentiel] Rapport mensuel.

Modifier la route et Réacheminer aussi le spam

  • Modifier la route : vous pouvez remplacer la destination du message (par défaut, le serveur Gmail) par un autre serveur de messagerie tel que Microsoft Exchange.

    Remarque : Avant de pouvoir modifier la route, vous devez ajouter la route souhaitée dans la console d'administration. Pour en savoir plus, consultez Ajouter des routages d'e-mails pour l'option de distribution Gmail avancée.

  • Réacheminer aussi le spam : cette option est disponible si vous sélectionnez Modifier la route. Le spam flagrant est rejeté instantanément lors de la distribution. Toutefois, cochez l'option Réacheminer aussi le spam pour router tout autre e-mail que vous marquez comme spam.

    Si vous ne cochez pas cette option, les messages normaux sont réacheminés, mais pas les spams. Les paramètres de messagerie de la console d'administration (par exemple, la liste des expéditeurs préautorisés) prévalent sur les paramètres de spam.

  • Supprimer les notifications de non-distribution de ce destinataire : cochez cette option pour empêcher les messages d'erreur automatiques d'être réacheminés vers la route configurée (par exemple, pour éviter de les envoyer à un système automatisé). 

    Laissez-la décochée pour que les messages d'erreur automatiques parviennent au système de réception (par exemple, pour informer les expéditeurs que leur message n'a pas été distribué).

Modifier le destinataire de l'enveloppe

Le message contourne la boîte aux lettres du destinataire initial et est distribué au nouveau destinataire.

Vous pouvez modifier le destinataire de l'enveloppe de l'une des façons suivantes :

  • Remplacer l'adresse e-mail complète du destinataire : après Remplacer le destinataire, saisissez l'adresse e-mail complète, par exemple utilisateur@solarmora.com.
  • Remplacer le nom d'utilisateur : pour modifier uniquement le nom d'utilisateur et conserver le domaine de l'adresse e-mail du destinataire, saisissez le nom d'utilisateur avant @domaine-existant, par exemple utilisateur.
  • Remplacer le domaine : pour modifier uniquement le domaine et conserver le nom d'utilisateur de l'adresse e-mail du destinataire, saisissez le domaine après nom-utilisateur-existant@, par exemple solarmora.com.

Une recherche MX sur le domaine du nouveau destinataire permet d'identifier le serveur de destination. Si vous utilisez la commande Modifier la route, la route spécifiée permet également d'identifier le serveur de destination.

Si vous préférez ajouter un destinataire en Cci, utilisez l'option Ajouter d'autres destinataires décrite ci-dessous.

Ignorer le filtre antispam pour ce message

Cette option permet de distribuer les messages entrants aux destinataires, même si le filtre antispam les identifie comme spams. Elle ne s'applique qu'aux messages entrants. Vous ne pouvez pas contourner les filtres antispam pour les messages sortants.

Remarque : Cette option n'est pas disponible pour les comptes de type Groupes. Pour en savoir plus, consultez Types de compte concernés.

Supprimer les pièces jointes du message

Cochez cette option pour supprimer les pièces jointes des messages. Vous avez la possibilité d'ajouter un texte pour en informer les destinataires.

Ajouter d'autres destinataires

  1. Pour configurer la double distribution ou la distribution multiple, cochez l'option Ajouter d'autres destinataires puis cliquez sur Ajouter "".
  2. Pour ajouter des adresses e-mail une par une, sélectionnez Basique dans la liste puis, puis cliquez sur Enregistrer.
  3. (Facultatif) Pour ajouter d'autres adresses, cliquez sur Ajouter "".
  4. (Facultatif) Si vous souhaitez attribuer des paramètres avancés à votre distribution secondaire, sélectionnez Options avancées dans la liste.

    Pour vos distributions secondaires, vous pouvez modifier le destinataire de l'enveloppe, ajouter des en-têtes aux messages, insérer un préfixe personnalisé dans l'objet et supprimer les pièces jointes. Remarque : L'option avancée Ne pas distribuer de spam à ce destinataire n'est pas compatible avec le type de compte Groupes.

Lorsque vous ajoutez des destinataires, tenez compte des points suivants :

  • Une limite de 100 destinataires supplémentaires s'applique à chaque règle.
  • Les paramètres de la distribution principale s'appliquent également aux distributions secondaires.
  • Pour les distributions secondaires, les options Ne pas distribuer de spam à ce destinataire et Supprimer les notifications de non-distribution de ce destinataire sont cochées par défaut.
  • Si vous ajoutez des destinataires, un message sera généré pour chaque destinataire ajouté. Les paramètres avancés de Gmail s'appliquent à chaque message.

Chiffrement (messages sortants uniquement)

Par défaut, Gmail tente de distribuer les messages via le protocole de transfert sécurisé TLS. Lorsque celui-ci n'est pas disponible, les messages sont distribués via une connexion non sécurisée.

Cochez l'option Exiger l'utilisation du protocole TLS pour inclure la livraison sécurisée pour les messages sortants concernés par ce paramètre. Ainsi, tous les messages remplissant les conditions définies par le paramètre (par exemple, expressions correspondantes, types de comptes ou filtres d'enveloppes) devront être transmis via une connexion sécurisée. Si le protocole TLS n'est pas disponible en réception ou en envoi, le message n'est pas envoyé.

Cochez l'option Chiffrer le message s'il ne l'est pas déjà (S/MIME) pour faire en sorte que certains messages ne puissent pas être envoyés avant d'avoir été chiffrés selon la norme S/MIME. Voir la remarque ci-dessous.

Cochez également l'option Rejeter le message s'il ne peut être ni signé, ni chiffré pour rejeter les messages sans chiffrement S/MIME.

En savoir plus sur le renforcement de la sécurité des messages avec S/MIME hébergé

Éditions compatibles avec cette fonctionnalité : Enterprise, Education Fundamentals, Education Standard, Teaching and Learning Upgrade et Education PlusComparer votre édition

 

Conseil : Nous vous recommandons de tester les nouvelles règles pour vous assurer qu'elles fonctionnent correctement pour votre organisation. Pour plus d'informations, consultez l'article Bonnes pratiques à suivre pour accélérer le test des règles.

Configurer des paramètres supplémentaires (facultatif)

Cliquez sur Afficher les options si vous souhaitez configurer d'autres options pour ce paramètre.

Listes d'adresses

Vous pouvez définir des listes d'adresses comme critère d'application ou de non-application d'un paramètre donné. Les listes d'adresses peuvent contenir des adresses e-mail et/ou des domaines. Pour la correspondance de listes d'adresses :

  • Message entrant : Gmail compare le domaine ou l'adresse e-mail de l'expéditeur à la liste d'adresses.
  • Message sortant : Gmail compare le domaine ou l'adresse e-mail du destinataire à la liste d'adresses.

Deux méthodes vous permettent de déterminer si des correspondances sont établies avec la liste d'adresses. Lorsque plusieurs listes sont définies, l'adresse doit correspondre à une liste au moins :

  • Correspondant (par défaut) : Google Workspace vérifie le champ "De" du message reçu et les destinataires du message envoyé. L'authentification des expéditeurs est également vérifiée (consultez les détails ci-dessous).
  • Destinataire : Google Workspace vérifie toujours si les destinataires figurent dans les listes d'adresses.

Les options permettant d'appliquer ou non un paramètre donné sont les suivantes :

  • Ignorer ce paramètre pour des adresses/domaines spécifiques : si la liste d'adresses correspond, le paramètre est complètement ignoré. Les autres critères définis pour le paramètre ne sont pas pris en compte.
  • Appliquer ce paramètre uniquement à des adresses/domaines spécifiques : pour que le paramètre soit appliqué, la liste d'adresses doit correspondre. Les autres critères éventuellement définis pour le paramètre (expressions correspondantes, types de compte ou filtres d'enveloppes) doivent eux aussi être remplis.

Pour contrôler l'application de ce paramètre à l'aide de listes d'adresses, procédez comme suit :

  1. Dans la section Options, cochez l'option Utiliser des listes d'adresses pour ignorer ce paramètre ou contrôler son application.
  2. Sélectionnez l'une des options suivantes :

    • Ignorer ce paramètre pour des adresses/domaines spécifiques
    • Appliquer ce paramètre uniquement à des adresses/domaines spécifiques
  3. Cliquez sur Utiliser une liste existante ou en créer une.
  4. Sélectionnez le nom d'une liste existante ou, pour en créer une, saisissez un nom personnalisé à appliquer à la nouvelle liste dans le champ Créer une liste, puis cliquez sur Créer.
  5. Placez le curseur sur le nom de la liste, puis cliquez sur Modifier.

  6. Pour ajouter des adresses e-mail ou des domaines à la liste, cliquez sur Ajouter "".

  7. Saisissez une adresse e-mail complète ou un nom de domaine, par exemple solarmora.com. Il est également possible de définir la liste en une fois. Pour cela, saisissez une liste d'adresses séparées par des virgules ou des espaces après avoir cliqué sur Ajouter "".

    Remarque : Si vous souhaitez ignorer ce paramètre pour les expéditeurs approuvés n'ayant pas activé de système d'authentification, décochez l'option Exiger l'authentification de l'expéditeur. Utilisez cette option avec prudence, car elle vous rend plus vulnérable au spoofing. En savoir plus sur l'authentification des expéditeurs

  8. Cliquez sur Enregistrer.

  9. Pour ajouter d'autres adresses e-mail ou domaines à la liste, répétez les étapes 5 à 7.

  10. Lorsque vous avez terminé, passez à l'étape Types de compte concernés.

Consultez cette page pour en savoir plus sur les listes d'adresses et sur la correspondance entre les adresses et les listes d'adresses, en découvrant par exemple comment effectuer une recherche ou comment afficher toutes les entrées de la liste.

Types de compte concernés (obligatoire)

Sélectionnez le ou les types de comptes auxquels vous voulez appliquer le paramètre. Les types de comptes proposés sont les suivants : Utilisateurs, Groupes et Non reconnu/Collecteur. Vous devez sélectionner un type de compte avant de pouvoir enregistrer le paramètre. 

Si vous configurez le paramètre au niveau de l'organisation racine et que vous sélectionnez l'action "Modifier le message" ou "Rejeter le message", les trois types de comptes sont disponibles. Si vous sélectionnez l'action "Mettre en quarantaine", seule l'option "Utilisateurs" est disponible.

Si vous configurez le paramètre au niveau d'une sous-organisation, seul le type de compte Utilisateurs est disponible. Ce dernier est sélectionné par défaut, mais vous pouvez sélectionner plusieurs types. Vous pouvez, par exemple, configurer un paramètre entrant qui ne s'applique qu'au type de compte "Groupes", auquel cas, le groupe doit être le destinataire. Si vous configurez un paramètre sortant, sélectionnez le type de compte auquel doit correspondre l'expéditeur.

  • Utilisateurs (par défaut) : si le type de compte "Utilisateurs" est sélectionné, ce paramètre s'applique aux utilisateurs de G Suite dont le compte est géré. Pour l'envoi de messages et le trafic sortant, le paramètre s'active lorsque vos utilisateurs envoient un e-mail. Pour la réception de messages et le trafic entrant, il s'active lorsque vos utilisateurs reçoivent un e-mail.
  • Groupes : si le type de compte "Groupes" est sélectionné, ce paramètre s'applique à vos groupes Google. Pour l'envoi de messages et le trafic sortant, le paramètre s'active lorsque vos groupes transfèrent un e-mail ou des résumés à d'autres membres. Pour la réception de messages et le trafic entrant, il s'active lorsque vos groupes reçoivent un e-mail.
  • Non reconnu/Collecteur : si ce type de compte est sélectionné, ce paramètre s'active lorsque votre entreprise reçoit un e-mail dont l'expéditeur ne correspond pas à l'un de vos utilisateurs G Suite dont le compte est géré. Cette sélection ne s'applique qu'aux e-mails reçus et entrants.

L'option d'en-tête Ajouter les en-têtes X-Gm-Spam et X-Gm-Phishy ne fonctionne pas avec les types de comptes "Groupes" et "Non reconnu/Collecteur". Pour ces types de comptes, les en-têtes sont toujours les suivants : X-Gm-Spam: 0 et X-Gm-Phishy: 0.

Les types de comptes "Groupes" et "Non reconnu/Collecteur" ne sont pas concernés par les paramètres "Ignorer le filtre antispam pour ce message" et "Réacheminer aussi le spam".

Lorsque vous avez terminé :

  1. (Facultatif) Définissez un filtre d'enveloppes.

  2. Passez à l'étape Enregistrer la configuration.

Filtre d'enveloppes

Vous pouvez restreindre l'application du paramètre à certains expéditeurs et destinataires de l'enveloppe uniquement. Vous pouvez spécifier un seul destinataire, un ensemble d'utilisateurs via une expression régulière ou des groupes d'adresses e-mail.

Pour configurer un filtre d'enveloppes, procédez comme suit :

  1. Cochez au moins l'une de ces deux options :
    • Appliquer uniquement à des expéditeurs d'enveloppe spécifiques
    • Appliquer uniquement à des destinataires d'enveloppe spécifiques
  2. Dans la liste, sélectionnez l'une des options suivantes :
    • Une seule adresse e-mail : saisissez l'adresse e-mail complète d'un utilisateur.
    • Correspondance de structure : saisissez une expression régulière pour spécifier un ensemble d'expéditeurs ou de destinataires appartenant à votre domaine. Exemple :

      ^(?i)(utilisateur1@solarmora\.com|utilisateur2@solarmora\.com|utilisateur3@solarmora\.com)$

      Pour en savoir plus, consultez Consignes d'utilisation des expressions régulières.

    • Appartenance à un groupe : sélectionnez un ou plusieurs groupes dans la liste. Pour les expéditeurs de l'enveloppe, cette option ne concerne que les e-mails envoyés. Pour les destinataires de l'enveloppe, elle ne s'applique qu'aux e-mails reçus. Si vous ne l'avez pas encore fait, commencez par créer le groupe.
      Remarque : Cette option s'applique aux membres des groupes directs et indirects. Par exemple, si le groupe B est membre du groupe A, les utilisateurs du groupe B sont des membres indirects du groupe A.

Lorsque vous avez terminé, passez à l'étape Enregistrer la configuration.

Enregistrer la configuration

Dernière étape : Ajouter et enregistrer le paramètre

  1. Cliquez sur Ajouter un paramètre ou sur Enregistrer.

    Les nouveaux paramètres s'affichent sur la page des paramètres de conformité.

  2. Au bas de la page, cliquez sur Enregistrer.

Types de fichiers courants et personnalisés utilisables dans les expressions

Le tableau ci-dessous définit les types de fichiers courants et personnalisés que vous pouvez inclure dans une expression de conformité des pièces jointes. Pour votre sécurité, les types de fichiers considérés comme exécutables sont automatiquement rejetés. En savoir plus sur les types de fichiers bloqués

  • Types de fichiers courants. Par défaut, tous les types de fichiers courants sont mis en correspondance en fonction du format des fichiers et du nom des fichiers en vue d'identifier le type de contenu et l'extension des pièces jointes, par exemple, image/photo.jpg ou document/lettre.doc.
  • Types de fichiers personnalisés. Par défaut, les types de fichiers personnalisés sont uniquement mis en correspondance en fonction du nom de fichier, par exemple photo.jpg ou lettre.doc. Pour qu'ils soient également mis en correspondance en fonction du format de fichier, cochez l'option Faire également correspondre les fichiers en fonction de leur format.

Remarque : En général, la plupart des formats sont convertis en texte ou en HTML (y compris les formats inconnus). Les correspondances de contenu sont alors établies en fonction des données ainsi normalisées.

Documents

.cpr, .cwk, .cws, .dcx, .doc, .docm, .docx, .dot, .dotm, .dotx, .fax, .fp, .fp3, .frm, .gim, .gix, .gna, .gnx, .gra, .mcw, .mdb, .mdn, .met, .mpp, .obd, .odg, .odp, .ods, .odt, .pdf, .potm, .potx, .ppam, .pps, .ppsm, .ppsx, .ppt, .pptm, .pptx, .pre, .prs, .rtf, .shb, .shw, .sldx, .sldm, .wb1, .wb2, .wdb, .wk1, .wk3, .wk4, .wks, .wp, .wpw, .wp4, .wp5, .wp6, .wpd, .wps, .wpt, .wq1, .wq2, .wri, .ws1, .ws2, .ws3, .ws4, .ws5, .ws6, .ws7, .wsd, .xlam, .xlm, .xls, .xlsb, .xlsm, .xlsx, .xlt, .xltm, .xltx

Images

.ai, .art, .att, .bmp, .cal, .cdr, .cdt, .cdx, .cmf, .cmp, .dib, .drw, .emf, .eps, .fh3, .fif, .fpx, .gem, .gif, .html, .icb, .iff, .ima, .img, .jbf, .jff, .jif, .jpeg, .jpg, .jtf, .kdc, .kfx, .lbm, .mac, .mic, .pbm, .pcd, .pcs, .pct, .pcx, .pgm, .pic, .pif, .png, .pnt, .ppm, .ps, .psd, .ras, .raw, .sct, .sdr, .sdt, .sep, .shg, .tga, .tif, .tiff, .vda, .vst, .wil, .wmf, .wpg, .wvl

Audio (musique et audio)

.aif, .aiff, .ams, asf, .cda, .dcr, .dsm, .idd, .it, .mdl, .med, .mid, .mp3, .mtm, .mod, .mus, .nsa, .ra, .ram, .rm, .rmi, .rtm, .snd, .stm, .svx, .s3m, .ult, .voc, .wav, .wow

Vidéo et multimédia

.avi, .cfb, .cmv, .dir, .gal, .m3d, .mmm, .mov, .mpe, .mpeg, .mvb, .qt, .qtm, .xtp, .xy3, .xy4, .xyp, .xyw, .mpg, .wmv

Formats d'archives et de fichiers compressés

.7z, .ace, .bz, .bz2, .cab, .gz, .hex, .hqx, .lzh, .pages, .rar, .sea, .sit, .tar, .tgz, .uue, .zip, .zoo

Types personnalisés

asc., .brf, .c, .c++, .cc, .cpp, .css, .csv, .cxx, .eps2, .eps3, .epsf, .epsi, .epub, .es, .fnt, .fon, .h, .h++, .hh, .hpp, .hwp, .hxx, .jpe, .js, .kml, .kmz, .markdown, .md, .mdown, .mhtml, .mkd, .mkdn, .numbers, .otf, .otp, .ott, .php, .pht, .phtml, .pot, .qjs, .qjsp, .sdc, .sdd, .sdw, .shtm, .shtml, .svg, .svgz, .swf, .swfl, .sxc, .sxd, .sxi, .sxw, .tsv, .ttf, .wml, .xhtml, .xlb, .xml, .xps, .xsd, .xsl

Remarque : Vous pouvez saisir des types de fichiers personnalisés non autorisés, mais ceux-ci ne sont alors mis en correspondance qu'avec le nom des fichiers, par exemple, document.sac.

 


Google, Google Workspace et les marques et logos associés sont des marques de Google LLC. Tous les autres noms de sociétés et de produits sont des marques des sociétés auxquelles ils sont associés.

 

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?

Vous avez encore besoin d'aide ?

Connectez-vous pour accéder à des options d'assistance supplémentaires afin de résoudre rapidement votre problème.