FAQ sur les domaines supplémentaires

Éléments de compréhension

En quoi consiste la compatibilité avec les domaines multiples ?

Si vous possédez plusieurs domaines Internet, vous pouvez tous les associer au compte Google de votre organisation, sans frais supplémentaires. Selon la méthode choisie pour ajouter le domaine, les utilisateurs peuvent avoir une identité sur un ou plusieurs domaines. Ils peuvent partager les mêmes services Google. En outre, la même console d'administration vous permet de gérer l'ensemble des utilisateurs. Dans un premier temps, consultez l'article Gérer tous vos domaines.

Qu'est-ce qu'un alias de domaine ?
L'édition gratuite de Google Apps (ancienne version) est compatible avec les alias de domaine uniquement (pas avec les domaines secondaires).

Un alias de domaine est un nom de domaine pouvant servir de nom secondaire à un autre domaine.  S'ils sont associés à un compte donnant accès aux services Google, les alias de domaine peuvent fournir aux utilisateurs une adresse e-mail sur un autre domaine. Ils peuvent également servir à configurer la double distribution, par exemple si vous souhaitez tester Gmail en parallèle de votre ancien programme de messagerie.

Comme pour tout autre domaine avec lequel vous utilisez les services de Google, vous devez apporter la preuve que vous en êtes propriétaire.

Qu'est-ce qu'un domaine en liste blanche ?

Il s'agit d'un domaine externe que vous ajoutez à vos paramètres "Domaine" afin que les utilisateurs de votre organisation puissent partager des fichiers avec les utilisateurs de ce domaine de confiance. Vos utilisateurs peuvent aussi recevoir des fichiers envoyés par les membres du domaine de confiance.

Une fois le domaine ajouté à la liste blanche, les utilisateurs sont en mesure d'inviter ses membres à afficher, à commenter et à modifier leurs fichiers. Par défaut, un message d'avertissement s'affiche, invitant l'utilisateur à confirmer son choix avant de partager des fichiers avec un domaine en liste blanche.

Pour en savoir plus, consultez l'article Ajouter des domaines à la liste blanche pour Google Apps.

Quelle est la différence entre l'ajout d'un domaine et la définition d'un alias de domaine ?

Pour donner à tous les utilisateurs de votre domaine principal une adresse e-mail secondaire sur un autre domaine, ajoutez ce dernier en tant qu'alias de domaine. Le fait d'ajouter le domaine alias.com en tant qu'alias de example.com donne à bob@example.com une seconde adresse e-mail : bob@alias.com. En savoir plus sur l'ajout d'un alias de domaine

Si le domaine que vous ajoutez dispose d'un ensemble distinct d'utilisateurs, ajoutez-le en tant que domaine distinct. Les utilisateurs peuvent détenir des adresses e-mail et des comptes Google sur leurs domaines respectifs et utiliser vos services Google pour collaborer en interne. En savoir plus sur l'ajout d'un domaine distinct

Quel est le lien entre les domaines multiples et la structure organisationnelle permettant de définir les règles de gestion des utilisateurs ?

Il n'existe aucun lien. Domaines et unités organisationnelles sont simplement deux moyens différents de gérer vos utilisateurs. L'ajout d'utilisateurs à un domaine permet d'uniformiser leurs adresses e-mail et leurs comptes utilisateur. L'ajout d'utilisateurs à des unités organisationnelles leur donne accès à un ensemble donné de fonctionnalités et services. Une même unité organisationnelle peut inclure des utilisateurs de domaines différents et vice versa. Par exemple, vous pouvez créer une unité organisationnelle "Marketing" comprenant des utilisateurs provenant de deux domaines. En savoir plus sur les unités organisationnelles.

Fonctionnement

Comment ajouter des domaines au compte Google de mon organisation ?

Quand vous vous inscrivez à Google Apps, vous fournissez un nom de domaine. Ce dernier devient le domaine principal associé à votre compte Google. Vous pouvez ensuite ajouter vos autres domaines par le biais de votre console d'administration Google. Vous ajoutez le domaine, soit en tant que domaine distinct, soit en tant qu'alias de domaine. Dans les deux cas, vous devez prouver que vous êtes bien le propriétaire du nom de domaine. Pour obtenir des instructions, consultez la page Ajouter un domaine ou un alias de domaine.

Remarque : Quelques restrictions s'appliquent aux domaines secondaires. Par conséquent, nous vous conseillons de choisir votre domaine principal avec soin.

Combien de domaines puis-je ajouter ?

Vous pouvez ajouter jusqu'à 599 domaines secondaires au compte Google de votre organisation et jusqu'à 20 alias de domaine à votre domaine principal.

Les domaines multiples sont-ils compatibles avec l'authentification unique (SSO) ?

Oui. Si le système SSO est configuré de manière à identifier les utilisateurs par leur adresse e-mail, il fonctionne sans problème avec les comptes Google incluant plusieurs domaines. En savoir plus sur l'authentification unique.

Mon organisation possède des domaines associés à plusieurs comptes Google. Est-il possible de fusionner ces comptes ?

Nous savons à quel point cette fonctionnalité vous serait utile, mais elle n'est pas disponible pour le moment. Nous vous recommandons donc de choisir le compte associé au domaine que vous souhaitez utiliser en tant que domaine principal. Supprimez ensuite les domaines de tous vos autres comptes pour les ajouter au compte choisi. Pour en savoir plus, consultez la page Fusionner des domaines issus de comptes distincts.

Puis-je échanger un alias de domaine avec mon domaine principal ?

Pas directement. Le seul moyen d'y parvenir consiste à supprimer l'alias de domaine de votre compte. Créez ensuite un autre compte Google avec ce domaine comme domaine principal. Pour en savoir plus, consultez l'article Changer de domaine principal.

Puis-je configurer les paramètres des services différemment pour chacun de mes domaines ?

Votre console d'administration Google ne dispose pas de paramètres de configuration distincts pour chacun de vos domaines. Vous avez toutefois la possibilité d'appliquer des paramètres à des comptes utilisateur spécifiques en plaçant ces derniers dans des unités organisationnelles qui leur sont propres. Pour en savoir plus, consultez la page À propos des règles applicables aux utilisateurs et aux appareils.